Fonderie Métaux Précieux chez Godot et Fils Pro: 

Chez Godot et Fis Pro nous vous offrons la fonte, l'analyse, et la restitution de vos métaux précieux sur votre compte poids. Nos offres de fonderie s'adaptent à tout les professionnels des métaux précieux disposant de lots d'or, d'argent, de platine ou de palladium à fondre et à analyser. Venez vous renseigner en agence ou par téléphone au 01 45 04 15 15 pour que nous vous proposions une offre de fonte adapter à vos métaux précieux. 

Etapes du processus de traitement

  1. Réception. Nous réceptionnons la marchandise (or, argent, platine, palladium) à affiner livrée par transporteur ou en valeur déclarée. Nous procédons immédiatement au contrôle du poids inscrit sur l’étiquette en compagnie du livreur.
  2. Contrôle. Une fois que nous nous sommes assurés de la concordance entre le poids annoncé et celui renseigné sur le colis, nous ouvrons celui-ci. Une seconde vérification est alors effectuée par un membre de l’équipe, qui l’enregistre ensuite dans notre logiciel de traitement. Une étiquette est ensuite imprimée, elle mentionne de manière claire et lisible le poids, la référence client ainsi que la référence d’affinage.
  3. Avant d’acheminer la marchandise vers la fonderie, nous avons recours à une troisième mesure de sécurité : la photographie de la marchandise sur la balance.
  4. La marchandise est livrée à la fonderie où son poids est à nouveau examiné avant que le processus de fonte ne débute.
  5. Sitôt ce dernier contrôle achevé, la marchandise est fondu individuellement dans un creuset qui lui est réservé. Il s’agit alors de parvenir à une température de 1070° C de manière à ce que la fonte des différents métaux soit homogène. Le métal en fusion est ensuite versé dans un moule individuel avant d’être refroidi à l’eau.
  6. Un discret prélèvement est ensuite réalisé dans l’optique de déterminer le titre de pureté du lingot obtenu de la fonte. Cette analyse chimique permet de déterminer l’homogénéité du lingot.
  7. Spectrométrie. Les échantillons de lingot sont minutieusement analysés à l’aide d’un spectromètre dont la marge d’erreur n’excède pas 0,3%.
  8. Préparation. Chaque échantillon est disposé dans un réceptacle en plomb avant d’être mélangé à de l’argent pur, nécessaire aux besoins de l’analyse
  9. Séparation. Le mélange de plomb, or et argent ainsi obtenu est ensuite disposé dans un creuset en cendres d’os. Celui-ci est chauffé à 1300° C puis est introduit dans un four conçu pour la séparation. Une certaine quantité de plomb est à nouveau ajoutée à l’échantillon en fonction de la proportion de métaux non précieux présents. Enfin, le plomb est absorbé par la coupelle ne laissant qu’une petite sphère constituée exclusivement d’or et d’argent.
  10. La bille est ensuite martelée en vue d’en obtenir une surface plane puis enroulée de chaque côté. De l’acide y est ensuite versé afin d’obtenir une forme compacte, requise pour les étapes suivantes.
  11. L’échantillon est soumis à trois réactions chimiques successives dont chacune correspond à un acide différent. Il est impératif que les proportions d’or et d’argent soient respectées pour la réussite du processus. Une fois celui-ci achevé, il ne subsiste que de l’or pur.
  12. Le fruit du processus prend la forme d’une petite bande roulée, que l’on plie à nouveau. Le poids constaté à la fin du processus est soustrait à celui enregistré au cours du processus de dissolution, ce qui permet de déterminer la teneur en or, ensuite rapportée en grammes.
  13. Une fois par semaine, l’or pur est fondu en lingots de 30 kg qui seront ensuite acheminés par transporteur sécurisé vers le lieu d’affinage.